Simone Veil

sv

 

Mme Veil, à jamais vous resterez une Immortelle

Aujourd’hui une voix emblématique de la défense et la mise en œuvre du droit des femmes s’est éteinte.

C’est avec une immense tristesse que nous rendons un hommage appuyé à cette grande dame que fut Simone Veil.

Rescapée de la Shoah, européenne convaincue, ministre, député, membre de l’Académie française, Simone Veil est l’une des plus grandes figures féministes du XXe siècle.

Nous, filles et petites filles de Simone Veil, lui devons beaucoup, presque tout et avant tout le début d’une nouvelle vie, d’une nouvelle considération, de nouvelles possibilités, de nouvelles libertés. La femme, comme elle aimait à le souligner, “n’est victime d’aucune mystérieuse fatalité, il ne faut pas conclure que ses ovaires la condamnent à vivre éternellement à genoux.”

Quel courage fallait-il pour monter à la tribune de l’Assemblée nationale le 26 novembre 1974 et défendre devant une assemblée masculine et insultante le droit des femmes à disposer de leurs corps en proposant une loi sur l’interruption volontaire de grossesse !

Figure de proue, icône de la démocratie et de la République, Simone Veil a ouvert une voie que nous devons poursuivre.

Le club des 52 % souhaite voir inscrire dans la Constitution Française le droit fondamental à disposer librement de son corps, parce que cette liberté individuelle, la première de toutes, est bien trop souvent remise en cause.

“N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question.
Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant”.

Le club des 52 %