Qui sommes-nous ?

Créé en 2013, le Club des 52 % s’adresse à toutes celles qui pensent que la question des droits des femmes ne concerne pas seulement une poignée de militantes hyper engagées, mais qu’elle engage TOUTE la société et par conséquent TOUTES les femmes. Comme l’écologie, le féminisme n’est le monopole d’aucun mouvement politique, c’est l’affaire de tous. Et nous accueillons avec joie les hommes qui souhaitent également y prendre part.

Mais qu’est-ce que ça veut dire être féministe ?

Aujourd’hui se revendiquer « féministe » appelle d’emblée une suite, un « mais », une explication. Féministe oui, mais quelle sorte de féministe ? Celui « des féministes », c’est-à-dire celui des radicales, qui fascinent et qui repoussent à la fois, mais qui est surtout le signe d’une nécessité absolue que plus rien ne peut arrêter.

Ce « Vous les féministes » adressé d’un coup de menton, annonce une forme de reproche, de point final caricatural, une manière édulcorée de désigner « les excitées ».

Excitées par la perspective d’une véritable égalité des droits entre les femmes et les hommes, OUI, excitées par un sentiment d’urgence face à la perspective d’un retour en arrière, d’une remise en question permanente.

Alors si le temps était venu d’une nouvelle solidarité, d’une solidarité de sexe menée par les femmes, par toutes les femmes, plus forte que la solidarité de classe, qui transcende le cadre social. L’une protège l’autre et ce faisant veille sur ses propres droits. C’est un intérêt commun qui nous unit alors faisons notre lobbying !

Rejoignez-nous, unissez votre voix à la nôtre pour porter haut les 52% !

Ann-Katrin Jégo, présidente fondatrice

Romain Bertrand, vice-président

Cécile Delozier, secrétaire

Joëlle Serero, trésorière

Diane Mérand, membre associée

My-Kim Yang Paya, membre associée